NOS ANNEES COLLEGE


Nos souvenirs…

6ème LEWIS et PERREC, 5ème Bach et Mozart, 4ème Cocteau et Berry, 3ème Dali et Garcia Lorca

=> n’hesite pas à compléter si d’autres souvenirs te reviennent en mémoire ou si tu souhaites corriger quelques erreurs de mémoire et se serait super d’ajouter des PHOTOS !

  • Nos voyages

En 6ème, c’était la Dordogne

« Les dortoirs, on pouvaient sortir dans une cour derrière sans que les profs nous voient… et les grottes aussi quand même » Caroline 

« Damien qui s’est fracturé le genou et Noémie qui ne le consolait même pas. C’est vraiment dégueulasse ! » David

  »Fresque moche, dortoirs pas terribles mais séjour sympa quand même. Les grottes, le tailleur de pierres… » Gwendoline

« En Dordogne, quand Mme Jacques m’a foutu une baffe  et que j’avais du coton dans les oreilles » Mathilde 

 

En 5ème, le Marais Poitevin :

« Le voyage au Marais Poitevin quand Mickaël Allard m’a pêché !! par la joue avec son hameçon et a tiré, tiré, tiré parce qu’il pensait avoir pêché un gros gros poisson ! » Mathilde

« C’et grâce à moi qu’on est partis » Emilie

« C’est peut-être pour ça que je m’en souviens pas » David

« Les toiles de tente, le canoë sur la Marais Poitevin, Emilie Soler était tombée à l’eau » Caroline

« Pas de souvenir précis » Gwendoline

« La course de canoë, j’ai gagné avec Marlène ! » Céline

 

En 4ème, Paris et le ski

« A Paris, Balondrade s’était fait dragué par un homo, trop drôle ! » Laure

« A Paris, le métro avec l’alcoolique qui avait pissé dans le wagon, Stargate et le manteau de fourrure de Baloon » Gwendoline

« Gabriel fumant sa première clope à Paris… grand moment ! » David

« A Paris, où l’on s’est pris notre première cuite (avec 2 pelforte blonde chacun !). Du coup on s’est tapé des fous rire, les profs sont venus nous engueuler » Jérémie

 

« Je me suis cassé la gueule et je me suis fait trop mal à la hanche… Je ferai plus jamais de ski » Emilie

« C’était la première fois je faisais du ski et j’ai voulu frimer devant les copains… je me suis fait bien mal » Laëtitia

« Je me souviens du massage de M. Maugé et M. Husson, les gadins dans la neige, le dortoir pas terrible » Gwendoline

« On est 3 ou 4 (je ne me souviens pas exactement, help me!) à s’être fait choper en pleine nuit dans la chambre des filles. Résultat : on a dormit par terre dans la chambre de M. Jacques » David

« Céline qui partait après mois pour ramasser mes bâtons que je semais » Mélanie

« J’ai mis 3 jours à apprendre sauf que le séjour ne durait que 4 jours » Caroline

« Au ski, on dormait dans un ancien couvent, super. C’était pourave »

« Énorme gamelle sur les fesses » Céline

 

En 3ème, l’Espagne

Un super voyage, on s’est fait choper un soir alors qu’on était bourré par M. Boulanger, les boules ! Je voyais des éléphants et les filles ont été obligées de me coucher » Emilie

« La soirée dans le pub et les beaux espagnols… » Caroline

« Laëtitia et Angélique m’ont lâchées dès le premier soir !! J’avais plus de copine… Et en plus on était dans la même chambre ! Sniff, heureusement M. Balondrade était là » Laure

« Oui, enfin tout s’est arrangé et on a fait une belle soirée d’anniv pour Laure et Maïté avec un beau collier en cadeau »

« Nous avions tous un superbe logement (appartement) et le soir, les garçons venaient chez les filles et vis versa » Jérémie

« Le gardien de l’hôtel qui nous a fait trop peur, il a toqué à la porte en pleine nuit. On n’osait pas aller ouvrir et le manège à duré un bon moment ! » Céline

 

  • Nos profs

« Je n’oublierai jamais M. Marot, qu’est ce qu’on la fait courir! » Emilie

« M. Hervé, remplaçant en histoire (très beau), M. Maugé (un peu vicieux) et M. Talineau avec qui on a fait un testeur de continuité et un labyrinthe » Caroline

M. Balondrade voulant absolument nous aire voir le film Farinelli et se faisant draguer à Pigale… Des bons souvenirs de ce prof là » David

« Roland Garros pendant les cours de Talineau »

« M. Balondrade, seul cours où je m’asseyais devant » Laure

« On a aussi commencé à faire un Donquichote (c’était un beau projet sur papier…). Et je ne parle pas de l’option pêche »

« M. Marot trop fort et Médor » Céline P

« M. Balondrade et ses chemises transparentes ! M. Marot et son célèbre lancé de craie ! Mme Gerbier et son haleine qui fait peur ! M. Talineau et sa passion pour la pêche » Céline D

« Mme Froger qui me mettait à la porte à tous les cours. M. Maugé faisant tombé ses crayons pour regarder sous les jupes des filles. Et heureusement, M. Balondrade, on aimait le faire écrire au tableau. M. Douteau qui mettait toujours sa cravate sur l’épaule » Laëtitia

« Mme Brion dragait Loïc! » Emilie

Le principal du collège, M. DOUTEAU, la responsable du CDI, Mme Desmurs, nos profs principaux en 6ème, Mmes MAUGE et FROGER, nos prof de math en 3ème, Mme GERBIER et M. MAUGE, nos prof d’anglais, Mme Racine qui était restée sur un parking lors d’un voyage et Mme Pesty qui envoyait des crayons quand on écoutait pas et qui faisait 36 fois le tour de la classe en un seul court… que de souvenirs

 

Nos amours

« Mon premier baiser, j’ai mordu Ludovic Tauzin, les boules ! J’espère qu’il m’en veut plus » Emilie

« C’est au garçon de faire le premier pas. Et je me souviens aussi du chronométrage de roulage de pelle et l’application qu’on mettait à tourner la langue dans le même sens. Aïe Aïe Aïe » David

« Etre Célibataire au collège, trop dur à vivre ! Mais il fallait assurer au roulage de pelle pour ne pas passer pour un nul » Laure

« Quand j’ai embrassé David Maillard la première fois avec la langue, j’ai trouvé que ça avait le goût de sable » Mathilde

« Ma première galoche avec Linda… 32 secondes et 74 centièmes, pas mal pour une première ! (elle était malade le lendemain!) » Jérémy

« Au CP mon amoureux c’était Julien Gaimbault, il m’offrait des stickers ! Après, c’était Jérome Brandeau qui m’offrait des poèmes. J’ai quitté Jérome pour David Maillard. Il m’a quitté parce que je voulais pas l’embrasser devant tout le monde… Puis Ludovic mais j’étais toujours aussi coincée ! » Céline

« Oulala, un peu trop de choses à raconter, en tout cas on était bien organisés et bien disciplinés derrière le mur du collège » Laëtitita

« Les premiers RV amoureux dans les chiottes du préau, trop bien… » Noémie

« On chronométrait les patins » Emilie

En 6ème : Jérémy et Linda, en voyage : Ludo et Marlène, en boom : David et Laëtitia, le couple le plus long : Ludo et Marlène ou David et Laëtitia et le plus court : Jérome et Céline ou Noémie et Damien… Ludo et Sarah, David et Laëtitia, Linda et Nicolas, Ludo et Céline, Jérome et Céline, Manu et Linda… que de souvenirs

 

  • Nos boom

« Celle de Laëtitia Mazé où tout le monde avait le cafard parce que Marlène, David et Mathilde partaient » Caroline

« Celle de Linda apparemment mais je m’en souviens pas » Laure

« Les valses de Vienne dans la chambre d’Emilie » Mathilde

« Aucune anecdote, pas invitée !! » / réponse  »Désolé ! »

« Un vague souvenir de rock’n roll avec Jérome » Céline

 

  • Nos phrases cultes

« Il y a un cinquième de la classe qui s’est fait virer du cour (par M. Talineau) » Gaël Bourreau

« ça ne fait rire que vous » Amélie, première de la classe a qui on avait attaché le pull avec la chaise

« Les sucettes, ça rentre, ça sort, c’est bon » Angélique

« Je suis né prématuré » excuse pour tout de Jérome

« Oh, j’ai des grosses fesses avec ma jupe » Céline

 

  • Divers : notre bizutage, le car …

« Les bidoches sur le papier bristol dans la trousse et dans la calculatrice, on était doués quand même » Emilie

« Le gros à lunette à la cantine, le bizutage à la farine + eau + mousse à raser : le bordel ! » Caroline

« Les brevets blancs tous les jeudis dans la cantine, dur dur » Jérémie

« Pour les punitions de M. Marot qui faisaient au moins 50 lignes on participait tous (papier carbone) »

« Gaël était à la porte de la classe, M. Marot avait barré, quelqu’un frappait… c’était M. Douteau ! »

« Pauline énervée par un des garçons et voulant donner un coup de pied a fait un énorme trou dans le mur de la salle d’anglais »

« Bastien qui déchirait le soutif d’Angélique dans le car »

« Le contrôle de géo qu’on n’a jamais fait pour cause d’alerte à la bombe »

« J’ai mesuré la cour du collège avec un double décimètre » Céline « Moi aussi » Laëtitia

« On fumait des clopes dans les toilettes et on appelait les esprits avec un bouchon de déo (quelle drôle d’idée) » Laëtitia

« On faisait la queue à la cantine, 6 par 6 et c’étaient les 3ème qui surveillaient le passage » Noémie

Le concert au Château des plans, quand on a chanté Christophe Colomb, La Strada… Le bizutage à la mousse à raser, oeuf, mesurer la cour avec une règle… que de souvenirs

  • Ce qu’on n’a jamais osé dire

« Je me suis coupé en me rasant alors que je n’avais pas de poils (en 5ème) et j’ai expliqué ça par : ma soeur m’a poussé et je me suis coupé avec un couteau… bon, personne m’a cru » David

« Les actions-vérités… » Caroline

« J’avais rayé des têtes sur les photos de classe » Emilie

« Mon premier baiser avec la langue, j’ai penché la tête, mis la bouche en O (comme m’avait expliqué Sabrina Pineau) et tourné la langue. Jérome a ouvert la bouche mais n’a pas desserré les dents !! Brossage de dents sous le mikado de l’école primaire, devant tous les copains ! (mais comme il était romantique, il m’offrait des poèmes) » Céline

« Céline, c’était une faillotte » Noémie / réponse de Céline  »Ouais ouais, j’ai bien changé, je me suis rebellé au lycée »

 


Laisser un commentaire


anais60 |
Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critik Paris
| Des perles et encore des pe...
| scrapb